Loading...
EVENEMENTS

La France comme la Moldavie

Les prisons françaises comme en Moldavie

Le commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe Alvaro Gil-Robles dresse jeudi 22 septembre 2005 un bilan extrêmement sévère des prisons françaises, à l’issue d’une mission de seize jours en France. Pour lui, elles sont les pires d’Europe, affirme-t-il dans Libération. Alvaro Gil-Robles qualifie notamment la prison des Baumettes à Marseille, d' » endroit répugnant « . Mais c’est avant tout le « dépôt » réservé aux étrangers sous le palais de justice à Paris qui l’a choqué:

 » De ma vie, sauf peut-être en Moldavie, je n’ai vu un centre pire que celui-là! C’est affreux! Les gens s’entassent dans un sous-sol sur deux niveaux, sans aération. Ils se promènent dans une cour minuscule grillagée de tous côtés. Au second niveau, on marche sur la grille, au-dessus de ceux du premier niveau. Les fonctionnaires en sont eux-mêmes très gênés. Il faut fermer cet endroit, c’est urgent.  »

En revanche, Alvaro Gil-Robles juge  » encourageantes  » ses conversations  » très franches et réalistes  » avec les magistrats français et a été  » impressionné  » par le travail de certains éducateurs avec les enfants délinquants.

Rapport fin novembre

Il se félicite de  » l’écoute très attentive  » du ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, mais regrette que son homologue de l’Intérieur Nicolas Sarkozy ait « annulé » leur rendez-vous.  » Il doit avoir d’autres priorités et c’est dommage « , déclare Alvaro Gil-Robles. La France était le 32è et dernier pays qu’il visitait dans le cadre de sa mission.

Il doit rédiger un rapport fin novembre qui comportera un certain nombre de « recommandations », non contraignantes, à l’égard des autorités françaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *